MANIFESTATION Journée de grève interprofessionnelle

, par Clara

Hier, le 30 août, avait lieu une intersyndicale, au siège de Force Ouvrière, pour évoquer une journée de mobilisation. Retrouvez l’information de Pascal Pavageau, notre Secrétaire Général, concernant celle-ci, ainsi que le texte commun écrit à l’issue de cette réunion.

Comme évoqué dans la circulaire n°102/2018 du 17 juillet 2018, dans le respect et la continuité du mandat issu du Congrès confédéral et des dernières Commissions exécutives, Force Ouvrière a pris l’initiative d’inviter l’ensemble des organisations syndicales de salariés et de jeunesse en vue notamment de faire un point sur la situation sociale de la rentrée et de fixer une date de mobilisation interprofessionnelle.

Cette réunion entre nos organisations vient de se tenir à la Confédération. Les organisations présentes ont été : FO, CGT, Solidaires, FSU, UNEF et UNL. Les organisations CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL ont pris la décision de construire ensemble une mobilisation et grève interprofessionnelle le mardi 9 octobre 2018. La FSU a indiqué ne pas avoir de mandat à ce stade pour une date de mobilisation. Elle devrait prendre une décision le 10 septembre prochain. Les signataires, qui se reverront le 5 septembre pour poursuivre la rédaction d’une plateforme revendicative plus précise que le texte joint, appellent toutes les organisations syndicales et de jeunesse ne participant pas à la réunion de ce jour, à contribuer à son élaboration et à se joindre bien évidemment à l’action interprofessionnelle du 9 octobre.

Pour FO, la Commission exécutive confédérale se réunira exceptionnellement le 6 septembre prochain essentiellement sur ce sujet et, bien entendu, le Comité confédéral national des 26 et 27 septembre sera largement consacré à cette mobilisation. D’ores et déjà, le Bureau confédéral appelle l’ensemble des structures et des adhérents Force Ouvrière à œuvrer dans l’unité d’action la plus large possible, localement, dans les branches, dans chaque entreprise, administration et établissement, à la réussite de la mobilisation et grève interprofessionnelle du 9 octobre. Pour FO, s’il ne peut s’agir de rentrer dans une série de journées « saute-moutons », il y a lieu de concentrer sur cette date l’ensemble des actions, mobilisations et grèves, sectorielles et/ou locales afin de permettre une expression de l’ensemble de nos revendications et une prise de conscience de l’étendue des attaques menées tous azimuts contre le modèle social et les droits, tant des actifs, des jeunes, des chômeurs et des retraités.

L’heure est à l’action mes camarades ! Résister, revendiquer, reconquérir !

Avec toute mon amitié,

Pascal Pavageau Secrétaire général